Sélectionner une page

A chaque cas de figure, la réglementation des marchés publics propose une forme de marché adapté. Pour choisir le marché adapté à notre besoin, nous devons maîtriser le marché de type ordinaire, et aussi les marchés en lots séparés et les marchés fractionnés. Les marchés allotis ou en lot séparé, imposé par la réglementation sépare des prestations distinctes en plusieurs marchés. Cela permet d’ouvrir le marché à des entreprises, notamment aux PME qui sont compétitifs sur des prestations précises mais qui n’est pas apte à gérer l’intégralité de la demande.

Marché public : quand l’allotissement est la règle

Dans ce cas de figure, il existe des dérogations. Effectivement, un marché peut être non allotis afin de tenir compte des caractéristiques techniques des prestations demandées, de la structure du secteur économique concerné ou encore des règles applicables à certaines professions. Ceci dit, l’acheteur doit définir le niveau adéquat d’allotissement pour décupler la concurrence tout en profitant d’économies d’échelle. En guise d’exemple, un allotissement par région peut ouvrir le marché aux entreprises locales qui pourraient proposer des prestations beaucoup plus moins chères.

Allotissement efficace = ouverture d’un marché à la concurrence

Allotissement marchés publics

Il est également possible de choisir la catégorie de marché fractionné la plus à notre besoin. Il existe de type de marché fractionné, qui sont les accords-cadres à bons de commande ou à marchés subséquents et les marchés à tranches optionnelles. Lorsqu’on est sûr de la quantité du besoin, il faut recourir sans hésitation les marchés à tranches optionnelles. Ce n’est pas tout, ce type de marché peut également être interrompu à tout moment. Cette solution est fortement adaptée en cas d’incertitudes financières ou techniques sur les prestations prévues, incompatible avec un engagement en une seule fois

NB : Un mauvais choix de marché peut conduire à des achats inappropriés ou très onéreux. La solution de base est d’apprécier avec pragmatisme la faisabilité du marché avant lancement.