Sélectionner une page

On sait déjà qu’un marché public est un acte d’engagement conclu à titre onéreux entre des pouvoirs adjudicateurs et entreprises publiques locales, des individus privés ou publics. Cependant, il existe plusieurs types de marchés publics, et ils nécessitent un regard purement pragmatique ou objectif en vue de les rendre le moins complexe possible.
Pour les marchés publics, on a les types selon la nature des marchés, et le type selon le mode d’exécution.

5 types de marchés publics selon la nature des marchés

* Les marchés de travaux (exemple construction d’un bâtiment)
* Les marchés de fourniture (exemple achat de produit, location voiture, etc.)
* Les marchés de services (exemple gardiennage, nettoyage, etc.)
* Les marchés de définition
* Les marchés d’études (exemple étude financière d’un projet de construction)

4 types de marchés publics selon le mode d’exécution

1. Les marchés-cadre
On parle de marchés-cadre lorsque la quantification et le rythme d’exécution d’une prestation, qui présente un caractère prévisible et permanent, ne peuvent être entièrement déterminés à l’avance. Dans les marchés-cadre, la quantité ou la valeur ne doit pas être supérieur à 10 % du maximum et à 25 % du minimum en cas de révision.

2. Les marchés reconductibles
Par opposition aux marchés-cadres les marchés reconductibles sont des marchés dont les quantités peuvent être déterminées à l’avance mais avec une caractéristique de répétition. Toutefois, le nombre des reconductions doit être indiqué dans le marché. Il est établi en tenant compte de la nature des prestations et de l’obligation d’une remise en concurrence périodique.

3. Les marchés à tranches conditionnelles
Il s’agit tout simplement séparés en tranche avec une ou plusieurs conditions. Le marché définit la consistance, le tarif ou ses modes de détermination et les modalités d’exécution des prestations de chaque tranche.

4. Les marchés allotis
Il s’agit de la division d’un marché en plusieurs lots dans le but d’avoir une bonne exécution. Il faut savoir que l’allotissement est le fractionnement d’un marché en plusieurs des sous-ensembles nommés lots pouvant être attribués indépendamment et de donner lieu, chacun, à l’établissement d’un marché distinct. Par principe, les marchés publics sont allotis.